Biographie de Baptiste Poquelin dit Molière

Molière est un des plus illustres dramaturge de la littérature française. Il est né sous le nom de Jean Baptiste Coquelin le 15 janvier 1622 à Paris. Son avenir d’acteur ne laisse pas présager de son origine sociale. En effet, il est issu de la riche bourgeoisie parisienne, le père de Molière étant un riche tapissier qui détenait la charge prestigieuse de « tapissier valet de la chambre du roi ». C’est pour cette raison qu’il ne s’intéressera pas au théâtre avant l’âge de 21 , après avoir rencontré le couple Béjart. C’est alors qu’il fonde sa première troupe de théâtre qui aura une bien courte espérance de vie. Cela n’empêche pas Molière de se lancer à la conquête des routes de France avec d’autres comédiens. Jusqu’en 1658, il ne jouera que des pièces restées mineures dans son répertoire.

Le début du succès

Molière revient à Paris à l’occasion de l’année 1658 et obtient la protection du frère du roi. Son audience commence a décoller légèrement et c’est avec Les Précieuses Ridicules, jouée pour la première fois en novembre 1659, que le dramaturge connaît son premier grand succès. Il continuera toutefois à jouer des pièces du catalogue classique. Celles ci n’ont que peu de succès auprès du public et encore moins des critiques. Molière, à la fois dramaturge et acteur, se verra alors reprocher de ne pas savoir jouer les rôles classiques. Ainsi, aux yeux de l’opinion de l’époque, il amusait les plus basses couches des spectateurs et ne savait jouer que des genres mineurs.

La comédie-ballet

Les succès s’enchaînent pour Molière. En 1661, il est déjà repéré du tout Paris, multiplie les représentations devant le roi ou la famille royale. Son succès, auprès de Louis XIV en particulier, le pousse à mettre au point une nouvelle forme de comédie, la comédie-ballet, mélangeant ainsi deux des plaisirs de roi. La pièce intitulée les Fâcheux est un grand succès et permet même à la troupe de Molière de ne vivre que de ses représentations et plus des subventions royales. Celles ci ne seront pas régulières mais viendront tout de même augmenter les recettes de la troupe de Molière. Le statut de Molière, depuis 1660, de tapissier du roi, l’oblige à être présent au lever du roi chaque jour un trimestre par an. Une présence que Molière honorera et qui n’est pas pour rien dans sa relation privilégié à la cour.

Molière, moderne avant l’heure

Molière, acteur et dramaturge, était aussi homme à scandales. Son succès lui permettait de faire des représentations devant le roi très régulières, jusqu’à une fois par jour dans une semaine faste de mai 1662. Toutefois, il n’hésitait pas à bousculer la morale et dans des pièces comme l’école des femmes, il s’interroge sur la condition de la femme et le mariage chrétien. Beaucoup voient en lui un agitateur, un immoral, un impie. L’Ecole des Femmes animera de vives controverses durant pulus d’une année. En 1664, lors des Plaisirs de l’île enchantée, l’inauguration des jardins de Versailles, Molière en sera l’animateur principal en proposant de nouvelles pièces et en assurant au dernier moment des représentations supplémentaires à l’image d’un organisateur de soirée d’aujourd’hui.

Molière connaîtra le succès avec de grandes pièces comme le Tartuffe, Le Malade Imaginaire ou Dom Juan. Le 17 févier 1673, il meurt moins de deux heures après une représentation du Malade Imaginaire. Il sera enterré sans aucune pompe. Il repose aujourd’hui au cimetière du Père Lachaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *